Apiculteur, producteur de miel et produits apicoles

Voici une profession proche de la nature de plus en plus tendance : le métier d’apiculteur !

Cette activité professionnelle ouvre de larges perspectives : vous récoltez bien entendu le miel, mais vous pouvez également fabriquer des produits alimentaires apicoles ou des produits pharmaceutiques à base de pollen, de gelée royale ou de propolis.

Formations d’apiculture au Québec, qualités requises, réglementations phytosanitaires, protection de l’environnement, techniques de récolte, cycle de fabrication du miel, mise en commercialisation des produits apicoles… Voici comment devenir apiculteur, à lire ci-dessous…

apiculteur

Le travail de l’apiculteur

Le rôle de l’apiculteur ou de l’apicultrice, car c’est un métier qui a tendance à se féminiser de plus en plus, est très varié. Il récolte le miel des ruches bien entendu mais aussi le pollen, la cire, la gelée royale et la propolis. La qualité de l’environnement est fondamentale pour obtenir un miel de qualité. La méthode traditionnelle de production la plus commune reste l’enfumage des ruches.

Le travail de l’apiculteur est saisonnier. La récolte du miel s’effectue généralement fin aout, mais tout dépend du type de fleurs et du lieu géographique. L’entretien du matériel et des installations apicoles est à effectuer de façon minutieuse toute l’année.

En 2015, selon la Fédération des apiculteurs du Québec, on comptait 300 apiculteurs environ avec une production annuelle de 1 270 tonnes métriques de miel (soit 25 % de la demande québécoise). Les ruches sont principalement situées en Montérégie et en Estrie (près de 50 000 ruches).

Ne tuez pas les abeilles !

Si vous avez un essaim d’abeilles dans la maison ou dans votre jardin, surtout ne tuez pas les abeilles ! Les abeilles sont des insectes très utiles pour l’environnement et la biodiversité. Quand elles butinent, elles pollinisent les fleurs en transportant le pollen sous leurs pattes.

D’ailleurs, les exterminateurs au Québec sont des professionnels respectueux de l’environnement qui éliminent les insectes nuisibles. Ces experts en gestion parasitaire déplacent les essaims d’abeilles en cas d’infestation mais ils ne les tuent pas. Dans ce domaine un peu particulier, les exterminateurs travaillent étroitement avec les apiculteurs.

Tout est mis en place pour protéger les abeilles qui sont utiles à l’environnement. Face à la forte mortalité des abeilles, desinterdictions ou des limitations de pesticidesen Europe et dans le monde sont étudiées et notamment les effets nocifs des néonicotinoïdes (produits phytosanitaires).

Qualités et aptitudes d’un bon apiculteur

  • Passion et intérêt pour le milieu agricole
  • Bonne condition physique
  • Ne pas avoir la phobie des insectes (myrmécophobie phobie des fourmis, peur des araignées…)
  • Grande capacité de travail et horaire variable (travail saisonnier)
  • Sens de l’observation afin de déceler un problème dans le comportement des abeilles
  • Autonomie et polyvalence

Formation pour devenir apiculteur

Pour exercer le métier d’apiculteur, il faut passer une attestation d’études collégiales (AEC) en exploitation d’une entreprise apicole. Cette formation se déroule sur 8 mois à temps complet (un total de 960 heures). L’objectif de cette formation est de former des exploitants en apiculture ayant des compétences techniques et des aptitudes en gestion.

Le cursus de l’apprentissage comprend différents cours :

  • la biologie de l’apiculture
  • le développement d’une entreprise apicole (production et vente de produits de l’apiculture)
  • les bases de comptabilité
  • la gestion du travail
  • la mise en marché des produits apicoles
  • l’aménagement des bâtiments apicoles
  • l’entretien et réparation d’équipements apicoles
  • le développement de colonies d’abeilles
  • la santé du cheptel apicole
  • l’hivernage des ruches
  • l’utilisation rationnelle des pesticides
  • la transformation des produits de l’apiculture

La formation comprend 2 stages dans une entreprise apicole. Les titulaires de l’AEC en exploitation d’une entreprise apicole pourront être admis en 2e année du programme DEC en gestion et technologies d’une entreprise agricole.   Lieu de formation : Cégep d’Alma propose une formation unique au Québec

Pour avoir une vue globale sur le métier d’apiculteur, voici quelques vidéos et informations intéressantes :

L’entrevue avec avec Richard Paradis, producteur de miel et coproprio des Ruchers Richard Paradis et fils de St-Hyacinthe en Montérégie et réalisé par le site de l’IREPI de l’Université Laval.

 

L’entrevue avec François Couët, producteur de miel et proprio de la ferme Les Miels de l’ours brun à Ste-Agathe-de-Lotbinière en Chaudière-Appalaches et réalisée par la Fédération de la relève agricole du Québec

Les entrevues avec Mathieu et Sylvain Gauthier producteurs de miel et coproprio de La Miellerie du Cratère de Charlevoix située aux Éboulements dans la région de Charlevoix

L’entrevue avec Marc-André Dubreuil producteur de miel biologique et de grandes cultures semi-directs (soya, maïs, soie) et copropriétaire de la ferme Cultures Dubreuil à St-Dominique en Montérégie

Principales fédérations et associations des producteurs apicoles au Québec

  • La Fédération des apiculteurs du Québec
  • Agriquébec.com et Agri-réseau: portail québécois sur les ressources pour le milieu agricole
  • Apisite : site d’infos sur l’apiculture
  • Bio-bulle : site de ce magazine sur l’agriculture biologique
  • Bulletin des agriculteurs : site ce magazine sur l’agriculture
  • Union des producteurs agricoles du Québec : site officiel de cette organisation vouée à la défense des intérêts de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec

Si vous avez un nid d’abeilles chez vous, ne paniquez pas ! Contactez un expert en gestion parasitaire à Montréal qui possède toutes les compétences pour déplacer l’essaim d’abeilles, sans les tuer.

 Pour en savoir plus sur les activités de gestion parasitaire

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel