Comment devenir médiateur familial au Québec

aller au siteComme son nom l’indique, le médiateur familial intervient donc auprès des familles, plus précisément auprès des couples étant sur le point de se séparer ou qui le sont déjà (simple séparation ou divorce). L’objectif est de trouver un terrain d’entente, évitant ainsi un long et coûteux processus devant les tribunaux. Pour pouvoir apporter une aide constructive à ces couples, le médiateur familial doit justifier d’un certain parcours professionnel. Il doit notamment être dûment accrédité au barreau du Québec. Zoom sur ce métier, les diplômes obligatoires, les formations au Québec…

avocat à Montréal

Comment devenir médiateur/trice familial accrédité?

Il existe quatre conditions à remplir pour devenir médiateur familial accrédité au Québec, l’accréditation étant indispensable pour exercer légalement ce métier.

  1. D’abord, le médiateur doit faire partie des membres du barreau du Québec ou d’un organisme prenant spécifiquement en charge l’accréditation des professionnels de cette branche.
  2. Il est, par ailleurs, nécessaire de posséder une expérience de trois ans minimum, notamment en tant qu’avocat en droit familial.
  3. La troisième condition concerne la formation: avant d’effectuer la demande d’accréditation, et dans un délai de 5 ans, le médiateur familial doit avoir suivi une formation de base pendant 60 heures. Cette formation doit être reconnue par le Comité d’accréditation en médiation familiale du Barreau du Québec.
  4. 4- Enfin, le médiateur familial doit également honorer un engagement, celui de réaliser deux actions pendant deux ans qui suivent son accréditation: d’une part, 10 mandats de médiation sous la supervision d’un confrère accrédité (et ayant déjà accomplir 40 mandats) et d’autre part, une nouvelle formation de 45 heures.

Où suivre la formation de médiateur familial à Montréal?

Il existe deux options pour se former au métier de médiateur familial:

  • la formation de base prodiguée par le Service de la formation continue du Barreau du Québec, formation reconnue par le Comité.
  • ou la possibilité de suivre cette formation auprès d’une autre organisation (Chambre des notaires du Québec, Ordre des psychologues du Québec, Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec…) – Le Comité devra délivrer une équivalence à la fin de la formation.

Les objectifs et missions de la médiation familiale

La formation de base consiste à:

  • comprendre le processus de la médiation
  • avoir une approche psychologique au sein des couples, surtout pour les enfants
  • favoriser le dialogue familial (parent/enfant) dans un climat de respect mutuel
  • savoir évaluer les différences entre négociation sur position et négociation sur intérêt
  • comprendre les différents conflits liés à une rupture
  • mener à bien une médiation familiale dans l’intérêt de la famille afin de définir un accord amiable durable et acceptable pour les deux parties.

Les principales qualités du médiateur sont une grande capacité d’écoute, un esprit d’analyse rapide de la situation, le sens du contact, la diplomatie, une impartialité et un bon équilibre émotionnel pour faire face à des conflits parfois difficiles.

Les conflits dans un couple sont souvent dus à une incapacité d’écoute entre époux surtout au niveau des problèmes financiers (succession, partage de maison, pension alimentaire…) et la garde des enfants (droit de garde, droit de visite, autorité parentale…). Le médiateur est parfois amené à travailler en collaboration avec d’autres professionnels si la situation dépasse son champ d’intervention tels que avocat en droit familial, psychologue, assistante sociale…

Lire aussi les spécialités d’avocats traitées dans le site