Manager de transition : Recruter dans un contexte de changement

Lorsqu’une entreprise connaît des difficultés, est en pleine phase de restructuration ou change d’activité, elle peut confier sa direction à un manager de transition.

Le manager de transition va aider l’entreprise dans son changement de process ou répondre à un besoin urgent, comme par exemple remplacer un cadre absent ou mener à bien les activités de la société.

Le manager de transition est donc un dirigeant embauché en CDD, en attendant que le titulaire reprenne sa place. Cela ne constitue que très rarement une embauche définitive et ne se limite qu’autour de 6 à 24 mois.

manger transition

Les qualités requises pour devenir manager de transition

Compte tenu de l’importance de ses responsabilités, le cadre de passage dans une entreprise doit justifier de plusieurs années d’expérience dans le poste où il doit évoluer.

Il convient donc d’avoir développé une grande expertise pour s’adapter rapidement aux besoins du moment. Un bon manager de transition connaîtra plusieurs techniques de management pour s’adapter aux différentes problématiques (méthodologie agile, scrum…)

Un diplomate au sein des différents pôles du groupe

En plus de ses qualités professionnelles, ce manager doit faire preuve de leadership et de diplomatie. Le management de transition doit être capable de comprendre rapidement les besoins de chacun et de proposer des alternatives valables qui peuvent convenir à tous.

Une grande capacité d’adaptation ainsi qu’un esprit tourné vers le résultat sont obligatoires pour réussir les missions qui lui seront confiées.

Ce qui fait qu’il est impératif qu’il soit strict et très clair dans ses propos et qu’il n’a pas d’état d’âme dans les prises de décisions, quelles que soient les difficultés ou le degré d’affinité qu’il aura pu créer avec telle ou telle personne au sein de l’institution.

Le manager de transition doit rester à l’écoute de ses mandataires, c’est à dire, les dirigeants et bien sur le cabinet de management de transition qui doit rester attentif tout au long de la mission.

Un mot sur la rémunération

Compte tenu de l’importance de ses tâches et de ses compétences, le manager de transition est souvent très bien rémunéré. D’autant plus qu’il est censé diriger l’entreprise durant un temps limité et qu’il est tenu d’avoir des résultats positifs.

Un salaire de manager de transition pourra alors démarrer autour de 70K€/an et monter jusqu’à 130K€. Il n’est pas rare de mettre en place un système de prime pour inciter le manager a encore plus de performances.

Trouver un contrat intéressant et devenir manager de transition

Pour se faire embaucher comme manager de transition il faut s’inscrire auprès des agences de recrutement de cadres de haut niveau ou des cabinets de management de transition comme dellville-management.com ou adequancy.com

Lorsqu’on compte travailler à l’international, il est important de se forger un réseau et faire valoir ses compétences auprès des grandes firmes.

Le bon profil

Pour évoluer en tant que cadre intérimaire, il est recommandé de commencer sur le tard afin d’avoir des expériences en entreprise suffisamment variées.

Malgré les capacités relationnelles, il est important de ne pas trop s’attacher à ses collègues de travail pour ne pas altérer son jugement ou sa capacité à dire non.

Enfin, il faut apprécier la mobilité et savoir gérer les imprévus aussi bien au niveau du budget que de la gestion du personnel. Dans le cas où la stabilité est une priorité, il faut éviter de se lancer dans ce métier.

Lorsqu’on se retrouve dans tous ces points, il sera facile de travailler dans ce domaine où la rigueur, l’impartialité et l’écoute restent de mise.

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel