Informaticien et concepteur de logiciels

Le métier de concepteur de logiciels s’adresse aux passionnés d’informatique qui aiment la précision, la diversité et qui adorent surfer pendant plusieurs heures face à un écran d’ordinateur. C’est une profession qui permet de se poser sans cesse des challenges et qui demande une bonne dose de polyvalence des compétences.

 concepteur logiciel

L’informatique à l’honneur

Pour être concepteur de logiciels professionnels de gestion pour les commerçant, un bon niveau informatique est bien sûr requis. Il faut être capable de transformer la demande du client en un produit informatisé fiable et facile d’utilisation. Pour cela, certaines techniques et outils informatiques sont indispensables tels que:

  • les bases de données,
  • les algorithmes,
  • la programmation,
  • la factorisation, etc…

Les défis sont larges pour l’informaticien. Il doit:

  • toujours être à la pointe du progrès,
  • connaître les produits du marché et les dernières innovations technologiques,
  • se former aux nouveaux logiciels et nouvelles techniques informatiques,
  • et évoluer avec la demande du client pour produire des logiciels personnalisés.

Un métier ouvert sur le monde

Un concepteur de logiciels de gestion pour les entreprises est amené à travailler dans des domaines très différents, dans des petites comme dans des grandes sociétés, et pour des intervenants très divers.

Les projets sont toujours nouveaux et uniques et l’informaticien doit s’adapter à une demande précise. Il participe à la réalisation d’un logiciel du début à la fin, de la demande du client jusqu’à la mise en pratique réelle du logiciel dans les bureaux.  Souvent, il suit son évolution car il a en charge la maintenance et les mises à jour du logiciel.

C’est un métier qui offre de nombreuses ouvertures professionnelles, également à l’étranger. D’ailleurs la pratique courante de l’anglais est un atout indéniable. Cette profession est variée et elle permet d’approcher toutes sortes de supports informatiques, des systèmes d’exploitation et des éléments techniques. Et la demande va en augmentant car les entreprises ont de plus en plus besoin de logiciels personnalisés pour être compétitives sur le marché concurrentiel.