Chiropraticien au Québec

Le chiropraticien est un professionnel de santé qui utilise une méthode douce dans le but de soulager les tensions musculaires, apaiser les troubles ostéo-articulaires. La chiropratique est une technique qui consiste à pratiquer des manipulations sur les points clés du corps (région dorsale, lombaire mais aussi cervicale).

D’ailleurs, le terme « chiropratique » vient du grec kheir qui signifie « mains » et de praktikos qui signifie « faire » ou « exercer ».

La chiropratique met en relation l’ensemble de la structure du corps humain, notamment la colonne vertébrale et le système nerveux. Le principal objectif de cette discipline est de proposer des solutions sans médicaments ni chirurgie, le but étant de diminuer, voire arrêter, les traitements médicaux tels que anti-inflammatoires et analgésiques.

Les domaines d’action sont larges : les douleurs lombaires ou cervicales aigües ou chroniques, des sciatiques, des maux de tête (céphalées)…

Le praticien professionnel membre de l’ordre des chiropraticiens maîtrise parfaitement sa discipline, il est ainsi reconnue et certifiée au Canada.

chiropraticien gatineau

Chiro: un métier réglementé au Québec

La profession de chiropratique est réglementée au Québec depuis 1973 et depuis 1993 dans l’ensemble du Canada.

Ce métier est donc soumis à des règles définies et précises afin d’assurer la protection du patient. Le chiropraticien ne peut exercer son activité et installer son cabinet que s’il est membre de l’Ordre des chiropraticiens du Québec. Cet Ordre compte aujourd’hui plus de 1 300 membres.
L’Ordre des chiropraticiens québécois est la référence obligatoire dans le domaine de la santé neuromusculosquelettique et il est le chef de file dans le domaine des manipulations vertébrales et articulaires.

Au Canada, la fédération chiropratique agrée les programmes d’éducation en chiropratique et établit les normes de formation à un programme de docteur en chiropratique. Cette fédération est membre des Councils on Chiropractic Education International (CCEI), aux côtés du CCE US, de l’European CCE et de l’Australasian CCE. Les diplômés agréés par un organisme membre du CCEI peuvent se présenter pour l’obtention d’un permis de pratique au Canada.

Quelle formation pour devenir chiropraticien ?

Pour exercer ce métier, le futur chiropraticien ou chiropraticienne doit réussir le programme de doctorat, puis suivre des examens théoriques des organismes d’accréditation tels que le Conseil des examens chiropratiques canadiens.

Les études universitaires au Québec se composent d’un DEC et d’un doctorat de premier cycle universitaire en 5 années. Cette formation est validée par des contrôles continus et agréés selon une norme internationale. Les domaines étudiés sont nombreux : anatomie, neurologie, diagnostic, biomécanique, orthopédie et la radiologie.

Une fois le diplôme obtenu, le chiropraticien doit passer les examens d’Admission de l’Ordre des Chiropraticiens du Québec afin de devenir membre de l’ordre des Chiropraticiens du Québec

Deux établissements ont été agréés par la fédération:

Pour ouvrir un cabinet de chiropratique à Gatineau comme au Québec, tous les chiropraticiennes et les chiropraticiens doivent avoir complété avec succès leurs études de doctorat de premier cycle dans une institution d’enseignement accréditée par la Fédération chiropratique canadienne.

Les cours sont répartis dans diverses matières dont :

  • Sciences fondamentales: anatomie, neuroanatomie, physiologie, biochimie, embryologie, microbiologie, immunologie, pathologie, neurophysiologie, pharmacologie, épidémiologie, méthodes de recherche
  • Sciences cliniques (diagnostic, radiologie, nutrition, orthopédie, neurologie, biomécanique, pathomécanique, physiologie de l’exercice, réadaptation
  • Sciences chiropratiques (techniques chiropratiques, pratique professionnelle, éthique et droit professionnel, concepts chiropratiques, intervention chiropratique, soins aux enfants, femmes enceintes et aînés, stages et internat)
  • Disciplines complémentaires (ergonomie, prescription d’exercices, administration d’une clinique).

Les chiropraticiens doivent également effectuer des activités de formation continue sur une base annuelle.

Quelles qualités pour devenir chiropraticien ?

Le chiropracticien doit bien entendu avoir une habilité manuelle développée car il effectue des manipulations. Il doit rassurer le patient, être à l’écoute et faire preuve de disponibilité. Le côté psychologie entre en jeu dans ce métier, il faut donc une bonne dose de patience et d’altruisme pour inspirer la confiance et relâcher les tensions de stress ou d’anxiété de son patient.

Chiro: Question de langue

chiropraxie ou chiropractie ? chiropracteur ou chiropraticien ? Nous avons là l’expression de la richesse de la langue française dans son ampleur. D’un côté à l autre de l’océan Atlantique les vocables ont gagné un usage qui ne trahi pas la pratique…

C’est pourquoi le diminutif Chiro est bien pratique

Lire aussi les métiers liés à la santé

 

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel