Testeur de système de sécurité : ouvrir une porte blindée

Aujourd’hui les serrures connectées, électromagnétiques, digitales, numériques, électroniques et les portes blindées rendent les cambriolages ou tentatives d’effraction de plus en plus difficiles. Les cambrioleurs doivent être des petits génies pour forcer les serrures sécurisées et high-tech, et heureusement !

Bien entendu, le métier des serruriers a du également s’adapter à cette nouvelle technologie. Cette profession est devenue plus complexe et sophistiquée. Ces spécialistes de la serrure doivent être formés aux nouveaux systèmes de sécurité et serrure de haute sûreté composés de crochets basculants et de cylindres.test porte blindée

Ce métier exige du savoir-faire et une formation pointue, car un serrurier qui n’a pas les compétences requises peut endommager la porte blindée qui est un système très onéreux à mettre en place. Il ne faut donc pas être un « apprenti sorcier » dans le domaine des serrures mais un artisan compétent et bien formé.

Pour ouvrir une porte blindée ou une serrure high-tech sans l’abîmer, il est conseillé de faire appel à un serrurier compétent à Montréal, ayant suivi une formation spécifique. Ce testeur de système de sécurité évaluera la résistance de la porte et proposera différents moyens et outillages pour ouvrir la serrure sans la mettre hors d’usage ou la casser.

Métier serrurier, une formation encadrée par la loi

Ce métier est réglementé, régi par la Loi sur la sécurité privée qui exige l’obtention d’un permis d’agent de serrurerie.

Pour exercer ce métier, le professionnel doit remplir les conditions décrites dans l’article 19 :

  • être majeur, âgé de 18 ans
  • avoir de bonnes mœurs (en effet, le serrurier est amené à pénétrer chez les personnes, il doit donc être un professionnel de confiance et discret)
    ne jamais avoir été reconnu coupable, en quelque lieu que ce soit, d’une infraction pour un acte ou une omission qui constitue une infraction au Code criminel (Lois révisées du Canada (1985), chapitre C-46) ou une infraction visée à l’article 183 de ce Code créée par l’une des lois qui y sont énumérées, ayant un lien avec l’exercice de l’activité pour laquelle il demande un permis, à moins qu’il en ait obtenu le pardon
  • avoir la formation exigée par règlement

Détenir le permis d’agent émis par le Bureau de la sécurité privée et fournir un Certificat de vérification d’antécédents criminels sont des conditions obligatoires pour exercer le métier de serrurier.

Le programme d’études professionnelles serrurerie

Cette formation en serrurerie à Montréal vise à former des professionnels avec les compétences suivantes :

  • analyse des besoins des clients
  • installation, réparation, entretien, maintenance des dispositifs, déverrouillage mécanique, électrique ou électronique des portes blindées, coffres-forts, coffrets de sûreté, véhicules…

Les interventions peuvent être effectuées chez les particuliers, dans les condominiums, les immeubles résidentiels mais aussi dans les institutions, les banques, les hôpitaux… On voit ici toute l’importance du respect de la loi sur la sécurité privée.

Le marché du travail de la serrurerie est un secteur en pleine expansion et porteur. Il est possible de travailler dans une agence ou créer une entreprise à son compte.

Une formation tout au long de la carrière de serrurier est recommandée car les techniques évoluent rapidement dans ce domaine. Il est donc important que le professionnel soit informé des nouveaux systèmes de sécurité pour répondre au mieux aux attentes de sa clientèle.

Les qualités requises pour être un bon serrurier

Pour faire des dépannages en serrurerie sérieux et en toute confiance, voici quelques compétences :

  • Avoir une bonne condition physique et une aptitude aux travaux manuels
  • Aimer le travail de précision afin de manipuler des outils et des serrures qui sont fragiles
  • Etre méthodique et organisé
  • Etre doté d’un esprit logique pour diagnostiquer rapidement la problématique et trouver une solution adéquate
  • Savoir s’adapter aux horaires, car un dépannage en serrurerie de nuit ou le week-end n’est pas rare
  • Avoir un bon relationnel client

Le DEP (Diplôme d’études professionnelles en serrurerie) a une durée totale de 1 290 heures. Cette formation est composée de différents modules :

  • cours d’introduction au métier
  • prévention et sécurité au travail
  • taillage des clés
  • interprétation de plans et devis
  • modification de barillets à utilisation courante
  • création de systèmes de clés maîtresses
  • quincaillerie architecturale et de protection
  • systèmes de verrouillage mécaniques, électriques, électromagnétiques, numériques et électroniques, systèmes de verrouillage d’automobiles
  • communication avec la clientèle
  • vente de produits et services de serrurerie résidentielle

Un stage de deux semaines sera exigé au cours de la formation.

Ecole de formation en serrurerie au Québec

  • Centre de formation professionnelle Compétences Rive-Sud, La Prairie (C.S. des Grandes-Seigneuries, région Montérégie), admissions ouvertes à l’automne
  • Centre de formation professionnelle de Québec, Québec (C.S. de la Capitale, région de Québec), admissions ouvertes à l’automne
  • Centre de formation professionnelle Léonard-de-Vinci, Montréal (C.S. Marguerite-Bourgeoys, région de Montréal), admissions ouvertes à l’hiver
À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel