Métier chasseur de têtes, un recruteur de talents

Le chasseur de têtes, dit aujourd’hui chasseur de talents, est mandaté par les entreprises dans le but de repérer des cadres et techniciens hautement qualifiés. Tout l’art des cabinets de recrutement est de convaincre le salarié, « la perle rare », qu’un nouveau poste mieux rémunéré avec une carrière plus intéressante et de nombreux avantages lui tend les bras.

chasseur de tête

Mission : dénicher des talents

La principale mission du chasseur de têtes est de « pister » des cadres expérimentés et spécialisés dans des secteurs très pointus.

Le recruteur établit d’abord un profil précis du candidat recherché avec son client. Ensuite la « quête du graal» peut commencer à l’aide d’un carnet d’adresses bien fourni, d’un réseau de contacts et d’une banque de données ciblées.

Les principaux objectifs d’un chasseur de têtes sont :

  • d’évaluer au plus près les besoins de l’entreprise
  • de consulter les bases de données
  • de déposer des annonces d’emploi sur les sites spécialisés
  • de contacter les candidats
  • de recevoir les candidats sélectionnés
  • organiser les entrevues avec employeur/candidat

Recruteur : compétences et qualité nécessaires

Le chasseur de tête est un expert en recrutement doit faire preuve de persuasion et de conviction pour repérer mais surtout convaincre les meilleurs candidats. Par ailleurs, il doit être en mesure de trouver des profils au niveau international, c’est pourquoi la maîtrise de l’anglais est indispensable. Afin d’être opérationnels, les cabinets de chasse de têtes font souvent partie de grands réseaux internationaux.

Les qualités sont nombreuses et variées :recruteur

  • excellente connaissance des métiers de direction
  • sens de la communication et du relationnel
  • fort esprit de persuasion et de négociation
  • qualités de synthèse et d’analyse
  • sens psychologique
  • expression écrite et orale parfaite

Chasseur de têtes : quelles formation ?

Il n’existe pas de diplôme de « chasseur de têtes » mais ces experts en recrutement sont souvent diplômés d’écoles de commerce et suivent des études universitaires de deuxième cycle permettant d’obtenir un diplôme de maîtrise (Master) ou encore un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) en ressources humaines. On retrouve ces formations dans des écoles spécifiques dont par exemple UQAM – Université du Québec à Montréal – une université de référence.

La rémunération est très évolutive selon l’expérience et les objectifs atteints, pouvant débuter pour un chasseur de têtes junior à 30.000 $ par an et pouvant atteindre 75.000 $ par an pour un chasseur de tête senior.

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel