4 candidats à ne surtout pas embaucher lors d’un entretien

Trouver le bon candidat est un défi. Les meilleurs talents sont bien souvent très difficiles à trouver. Par ailleurs, la plupart des recruteurs font état d’un manque de candidats qualifiés et les profils qualifiés ne savent plus ou donner de la tête tant ils sont sollicités. C’est très vrai que dans le domaine de l’Internet, les offres d’emplois abondent.

Oui, la recherche peut être frustrante. Oui, en tant que recruteur vous devez remplir ce rôle qui est le vôtre. Et oui, vous pourriez vous retrouver face à la possibilité d’embaucher un candidat qui ne fera pas l’affaire… Comment faire pour reconnaître un candidat qui ne tiendra pas le choc? Quelles sont les solutions pour déceler le bon candidat du mauvais ? Voici quelques éléments de réponse.

candidat emploi

Les 4 profils de candidats que vous ne devriez jamais embaucher.

Nous avons identifié 4 types de profils à ne pas embaucher. Chaque profil se reconnaît en fonction de ses habitudes et de ses réponses que vous pouvez déceler dès l’entretien. Il s’agit ici de les mettre en avant pour éviter que les problèmes ne se posent, post-embauche.

Le menteur :

celui-ci est évident et se repère assez facilement Une personne qui ment n’est pas un employé digne de confiance.

Comment le repérer ? Il en fait trop et tout le temps. Déceler les contre-vérités les plus courantes sur les CV, les salaires mirobolants et les compétences astronomiques. La plupart sont souvent difficiles à vérifier ou les infos se révèlent au dernier moment « difficile à fournir » ou encore « confidentielles »

Pendant l’entretien, vous pouvez remarquer  certains indices de langage corporel. Attention de ne pas les confondre avec des indices d’un candidat nerveux…  En général, les réponses sont ou trop belles ou trop vagues. L’emploi du pronom « on » plutôt que le « je » est aussi un moyen de reconnaître le menteur.

Celui qui ne colle pas (du tout) à la culture d’entreprise : On parle de plus souvent de « marque employeur » dans le monde des cabinets de recrutement digitaux. C’est un fait, la marque employeur est cette culture d’entreprise si forte qu’elle attire comme un aimant les candidats. Pour développer le concept de marque employeur, les entreprises mettent l’accent sur la culture d’entreprise (les fameux vendredis libres de Google… source jdn) et les bureaux, le fait de pouvoir travailler à distance…

Si un candidat d’emploi raille à votre cérémonie de remise des prix de la productivité hebdomadaire, par exemple, où est simplement rebutés par votre coloc sur le management d’entreprise, il aura sûrement du mal à s’intégrer et à supporter le quotidien. Attention quand même, car les critiques sont parfois constructives et il se peut (aussi) qu’il ait raison lorsqu’il vous dit que le fameux « point du lundi » ne sert à rien…

Le retardataire

un candidat tardif montre d’une part, un manque de responsabilité et de respect, mais une incapacité à réagir dans des situations délicates. Peu importe l’excuse, l’événement imprévisible – la circulation, les directions météorologiques, mauvaises – Si le candidat trouve le moyen d’arriver en retard, faites attention, sauf si bien sûr les horaires  ne vous posent pas vraiment de problèmes (ce qui est le cas de nombreuses agences de communication ou autres startups.).

Si dans certains métiers comme consultant freelance, les horaires ne sont pas trop gênantes, cela peut devenir vraiment problématique dans des domaines comme l’industrie. Un CTO (directeur technique dans le domaine industriel) ne peut pas se permettre d’être en retard, car ses équipes comptent sur lui et il doit montrer l’exemple. 

Celui qui parle mal des autres

ce candidat traite ses collègues, clients et fournisseurs avec peu de respect. Pire que tout, il le fait devant vous alors que vous venez à peine de vous rencontrer. Vous ne voulez certainement pas embaucher quelqu’un qui est prêt à cracher sur tous ses collègues du jour au lendemain n’est-ce pas ?

Primo – parler mal de son ancienne boîte montre un manque de discrétion évident. Deuzio – s’il le fait pendant cet entretien d’embauche, il le fera probablement aussi à l’avenir. Bref, que dira t’il de vous ?

 

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel