Entomologiste au Québec

Le métier d’entomologiste est avant tout une passion pour les insectes. Cette profession demande un haut niveau d’études en biologie mais elle a l’avantage d’offrir de nombreuses opportunités et débouchés dans des milieux très différents. C’est un travail varié qui se compose d’une large palette de tâches diverses toujours dans le microcosme très vivant des insectes.georges brossard

Comment devenir entomologiste?

Il n’est pas suffisant d’être passionné pour devenir entomologiste ; Il faut suivre un cursus en biologie en milieu universitaire pour accéder à ce métier. Dans sa formation, l’entomologiste est amené à étudier tout ce qui concerne les insectes:

  • la morphologie,
  • les modes de vie,
  • le mode de reproduction,
  • l’impact sur l’environnement,
  • et le rôle primordial des insectes dans l’écosystème

Les missions de l’entomologiste L’entomologiste apprend:

  • à reconnaître les différentes espèces d’insectes (et elles sont nombreuses!),
  • à les manipuler
  • à les piéger pour ce qui concerne les insectes destructeurs,
  • à les observer en milieu naturel ou en captivité

Ses missions sont très variées et peuvent aller de l’extermination d’insectes nuisibles à la préservation d’espèces en danger. C’est un métier qui se pratique en laboratoire au milieu d’éprouvettes et de microscopes mais aussi et surtout sur le terrain. L’analyse des insectes et de leur comportement peut donner des indications sur l’équilibre écologique ou sur les maladies des animaux et des plantes. Les qualités requises sont la minutie, la patience, une bonne mémoire et des facilités pour les études dans le domaine des sciences.

Les débouchés professionnels

De nombreuses entreprises peuvent faire appel à un entomologiste dans le privé comme dans le secteur public. Les employeurs les plus demandeurs sont les grandes industries chimiques, l’agronomie, les grands parcs, les conservatoires naturels mais aussi les musées, les associations écologiques, les municipalités, etc… Le métier d’entomologiste, outre son rôle d’observateur, consiste également à trouver des solutions et à résoudre des problèmes liés à la population d’insectes. Il est amené à pratiquer des expériences à plus ou moins long terme.

Georges Brossard, un précurseur en la matière…

Georges Brossard né en 1940 à La Prairie, diplômé de l’Université d’Ottawa, a été un des premiers scientifiques à vulgariser ce métier pour le faire connaitre du grand public. Il a certainement suscité de nombreuses vocations… (http://grandsmontrealais.ccmm.qc.ca/fr/38/)

Un article présenté par abat Extermination  exterminateur à Québec

À propos de Kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son blog http:// référencement-PME.ca SEO à Montréal. Voici son profil Google et son tel 438 875 0503
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel